Dunkerque le 22 novembre2020

Chers amis du chœur de Flandre. Dunkerque,
L'année 2020 restera dans nos mémoires comme exceptionnelle à plus d'un titre.
Les conséquences de la pandémie sont énormes pour chacun d'entre nous, notre santé et
celle de nos proches. Nous en mesurons les impacts sur la vie économique et sociale,
culturelle et dans la relation aux autres.


En ce qui concerne le Chœur de Flandre. Dunkerque, cette année commençait bien. Une
nouvelle équipe s'était mise en place sous la présidence d'Yves Leblon, qui avait accepté de
me remplacer et que j'assiste en tant que vice-président.


Nous devions donner le 5 avril en l'église Saint-Eloi de Dunkerque la Messe en Ré Majeur
d'Anton Dvorak. Des concerts étaient prévus en mars à Boulogne-sur-Mer, et en mai dans la
cathédrale de Saint-Omer suivis de florilèges reprenant des extraits de grandes œuvres déjà
chantées.


La Covid 19 est venu tout annuler, alors que nous avions déjà lancé la communication pour
la manifestation de Dunkerque. De plus, comme vous le savez, nous tenons chaque année le
vestiaire du bal de carnaval Gigolos Gigolettes pour aider à financer les concerts et celui-ci a
été supprimé l'après-midi même de sa tenue, nous privant ainsi de l'aide versée à l'occasion
de ce travail. Il en sera de même pour 2021.


Nous espérons que vous-même, vos familles et amis, n'ont pas été touchés par la maladie.
En ce qui nous concerne, plusieurs choristes ont été atteints et nous avons
malheureusement un décès à déplorer.
Mais nous avons décidé de ne pas baisser les bras et repris les répétitions pour celles et ceux
qui le voulaient, dans un premier temps à l'extérieur et depuis la rentrée de septembre dans
l'église Notre-Dame de l'Assomption à Rosendaël. L'espace disponible permet de respecter
les règles de distanciation. Hélas, depuis le nouveau confinement, nous sommes à l'arrêt, au
grand regret de nombre d'entre nous.
Nous prévoyons de donner en 2021 la messe de Dvorak, et reprendrons les florilèges. Bien
sûr, tout cela dépendra de l'évolution de la pandémie et de la situation sanitaire. Nous en
profitons également pour préparer l'œuvre suivante qui sera le magnifique Requiem