Notre credo : La musique classique

 

 

 

La création du Chœur de Flandre. Dunkerque (à l’origine Chœur Régional de Flandre) remonte à plus de  vingt ans, à l’initiative de Jean-Marie Schodet, chef de plusieurs chorales, et de chanteurs souhaitant aborder de grandes oeuvres classiques rarement au répertoire des ensembles vocaux de la région dunkerquoise.

 

 Cette musique est devenue « classique » de par la structure des œuvres, façonnées à force de travail, par de nombreux compositeurs de génie, qui au cours des siècles lui ont donné ses lettres de noblesse. Elle occupe une grande place dans la vie artistique, culturelle et sociale du monde. On la trouve sous sa forme originelle, mais également comme support de musiques très diverses allant du cinéma, à la chanson populaire, en passant par la publicité, etc.

 

 A notre époque de créativité exceptionnelle et de diffusion musicale intense, elle doit partager l’espace médiatique avec toutes les autres formes musicales, toutes aussi légitimes.

 

 De ce fait, la place réservée à la musique classique traditionnelle dans notre monde contemporain et surtout dans l’éducation se trouve de plus en plus  réduite et semble réservée à un public averti.

 

 Il faut que des « passionnés » contribuent à inverser cette tendance, et éviter qu’un tel trésor s’amenuise à la connaissance et à l’appréciation du public, des jeunes en particulier.

 

 Le Chœur de Flandre. Dunkerque participe à ce mouvement  en favorisant et en développant la pratique du chant choral de haut niveau,  permettant aux amateurs d’avoir un accès local aux grandes oeuvres.

 

 

 Une œuvre par an....

 

 Le Chœur de Flandre de Dunkerque prépare en principe chaque année une œuvre complète. Les chefs qui se sont succédés ont impulsé des courants en fonction de leurs  goûts, mais aussi des attentes et capacités des choristes.

 

 Les compositions, toutes différentes, ont en commun leur beauté et procurent aux chanteurs de grands moments de bonheur.

Olivier François, le chef actuel recherche particulièrement à faire découvrir aux chanteurs mais aussi au public de très belles oeuvres peu chantées en France,

 

 Chacune est d’abord une découverte à la fois de la partition, mais aussi du compositeur, de sa personnalité, de sa sensibilité, du contexte d’écriture, et des difficultés qui ne manquent pas de se présenter dans la réalisation.

 

 C’est ensuite un travail de plusieurs mois avec parfois des périodes plus difficiles quand la musique se fait capricieuse.

 

 C’est déjà une grande joie quand à l’approche des concerts on mesure le chemin parcouru. L’émotion se fait plus intense en répétition générale, mais surtout, elle atteint son paroxysme dans le partenariat avec les solistes, musiciens et parfois chanteurs d’autres chœurs lors des concerts.

 

 C’est enfin le bonheur et l’oubli des difficultés devant la satisfaction du public toujours sensible au travail bien fait.

 

 Outre les œuvres complètes, le chœur rassemble parfois des extraits de son répertoire dans des concerts de florilèges.

 

 

 Par des passionnés....

 

 Se retrouver chaque semaine pour travailler une œuvre par an, qui ne sera donnée qu’à deux ou trois reprises, puis passer à une autre, peut laisser croire à un certain « sacerdoce » de la part des chanteurs. En fait il n’en est rien.

 

 Il est peu probable que 125 personnes se retrouvent avec plaisir toutes les semaines, voire pour certaines attendent avec impatience la répétition, sans qu’il y ait un grand intérêt de leur part pour le travail effectué en commun.

 

 La passion du chant et la beauté de la musique classique animent chaque choriste. C’est à cette seule condition que l’on peut essayer d’arriver au plus haut niveau.

 

 Bien sûr les personnalités et compétences des chefs de chœur font que le miracle se reproduit à chaque prestation.

 

 Beaucoup de chanteurs du choeur, sont membres d’autres chorales de l’agglomération, dunkerquoise et pratiquent des formes de chant différentes. Toutefois le répertoire et l’ambiance qui règne au sein de la chorale les font très attachés au Choeur de Flandre de Dunkerque

 

 La lecture de la musique est  certes un avantage pour aborder ce type de répertoire, mais la passion et les outils de travail modernes, (CD de voix et sites Internet spécialisés), font que bien des chanteurs qui apprennent à l’oreille y trouvent également un large plaisir.

 

 Le Chœur de Flandre de Dunkerque invite ainsi toutes les personnes qui souhaitent s’initier à ce que l'on appelle « la grande musique », à le rejoindre.